Categorie d'activité culturelles: <span>workshops</span>

workshops

workshops

Booking required at la Société de Lecture.

secretariat@societe-de-lecture.ch

No registration will be accepted by phone

Atelier d’échecs

Animé par:
Participation aux frais [CHF] : membres 125.- ; non-membres 175.-
Les moniteurs sont agréés auprès de la Fédération Genevoise d’Échecs (FGE). Pour adultes débutants Les formateurs vous invitent à parcourir la genèse de ce jeu millénaire et à découvrir des parties célèbres. Les participants pourront jouer et bénéficier de conseils... Lire la suite

Les moniteurs sont agréés auprès de la Fédération Genevoise d’Échecs (FGE).

Pour adultes débutants

Les formateurs vous invitent à parcourir la genèse de ce jeu millénaire et à découvrir des parties célèbres. Les participants pourront jouer et bénéficier de conseils avisés.

Pour les jeunes de 5 à 13 ans, trois groupes selon âge et expérience

Guidés par les moniteurs de la Fédération Genevoise d’Échecs (FGE), les plus jeunes joueurs apprendront les règles et commenceront à trouver des mats et autres combinaisons tactiques.

Les enfants plus âgés ou aguerris développeront leur compréhension tactique et stratégique. Le jeu d’échecs est stimulant et bénéfique puisqu’il améliore certaines compétences telles que la mémoire, la concentration, l’anticipation et la prise de décision ainsi que la patience et le fair-play.

Tous les groupes participeront le dernier jour à une compétition amicale, dont le vainqueur remportera le trophée « Société de Lecture ».

 

 

 

 

 

Secret caché : atelier d’expression créative à la découverte de l’Art Brut et de Judith Scott

Animé par: Lucienne Peiry
Participation aux frais: CHF membres 50.- ; non-membres 75.-
Historienne de l’art, Lucienne Peiry a été directrice de la Collection de l’art brut à Lausanne pendant dix ans. Elle a organisé plus de trente expositions en Europe et au Japon et a écrit ou dirigé autant de publications sur le sujet. Aujourd’hui, elle... Lire la suite

Historienne de l’art, Lucienne Peiry a été directrice de la Collection de l’art brut à Lausanne pendant dix ans. Elle a organisé plus de trente expositions en Europe et au Japon et a écrit ou dirigé autant de publications sur le sujet. Aujourd’hui, elle est commissaire d’expositions internationales, essayiste, conférencière et chargée de cours à l’EPFL depuis dix ans. Elle a notamment publié L’art brut (Flammarion, 2015) et Ecrits d’Art Brut (Seuil, 2021).

 La créatrice d’art brut américaine Judith Scott crée de singulières sculptures, pareilles à des « cocons magiques ». Elle dérobe un objet puis l’enveloppe de fils, ficelles, brins de laine, cordelettes, de manière à masquer le corps central de sa composition. Elle semble ainsi enfouir et cacher, voire ensevelir un secret et, tout à la fois, fait croître une forme à laquelle elle donne corps.

Lucienne Peiry nous emmène à la découverte de cette étonnante créatrice de l’ombre et propose ensuite un atelier d’expression créative. Chaque participant est invité à se mettre au diapason de cette œuvre et d’expérimenter la technique de Judith Scott. Chacun apportera un objet de son choix qui sera transformé lors de l’atelier.

 

Du côté des classiques

Animé par: Pierre Béguin
Participation aux frais CHF : membres 225.- ; non-membres 315.-
Pierre Béguin a enseigné près de trente ans au Collège Calvin. Né à Genève, titulaire d’une licence en lettres et titulaire d’un DEA en psycholinguistique, grand bourlingueur en terres lointaines, il consacre depuis plus de deux décennies la plupart de... Lire la suite

Pierre Béguin a enseigné près de trente ans au Collège Calvin. Né à Genève, titulaire d’une licence en lettres et titulaire d’un DEA en psycholinguistique, grand bourlingueur en terres lointaines, il consacre depuis plus de deux décennies la plupart de son temps à sa passion : l’écriture. Il a une dizaine de romans à son actif dont Terre de personne (Prix Schiller 2005), Vous ne connaîtrez ni le jour ni l’heure (sélection Prix Chronos 2013) et Condamné au bénéfice du doute (Prix Edouard Rod 2016). Son dernier roman La scandaleuse Madame B. a été publié chez Albin Michel au printemps 2020.

 La République des égaux, c’est sous cette appellation que Victor Hugo réunissait les grands auteurs classiques. Ce cercle de lecture propose une balade en toute convivialité dans cette République idéale aux ressources inépuisables, en privilégiant des auteurs francophones célèbres certes, mais pour des textes quelque peu ignorés qui réservent toutefois des trésors insoupçonnés. Tout le monde connaît Alexandre Dumas, mais qui a lu ce petit bijou qu’est La femme au collier de velours ? Nous avons tous dévoré Jules Verne, mais qui connaît Les Indes noires, toujours d’une brûlante actualité ?

A partir d’une rapide présentation et d’une lecture détaillée d’un passage clé, nous évoluerons librement vers un dialogue avec l’ensemble du texte où les participants auront l’occasion d’échanger leurs impressions. En neuf rencontres, nous remonterons le temps en variant les genres et en essayant de comprendre les liens que tissent les grands classiques, non seulement avec leur époque, mais aussi avec la nôtre. Alors suivez le guide !

 

Les affinités littéraires dans le vaste répertoire de la Weltliteratur

Animé par: Hélène Leibkutsch
Participation aux frais CHF : membres 200.- ; non-membres 280.-
Animé par Hélène Leibkutsch Lire la suite

Animé par Hélène Leibkutsch

Au théâtre ce soir

Animé par: Kim Crofts
Participation aux frais CHF : membres 175.- ; non-membres 245.-
Diplômée en Études théâtrales de l’Université du Québec à Montréal, Kim Crofts accomplit actuellement un master en mise en scène à la Manufacture, Haute École des arts de la scène à Lausanne. Metteure en scène à Montréal entre 2016 et 2021, notamment... Lire la suite

Diplômée en Études théâtrales de l’Université du Québec à Montréal, Kim Crofts accomplit actuellement un master en mise en scène à la Manufacture, Haute École des arts de la scène à Lausanne. Metteure en scène à Montréal entre 2016 et 2021, notamment avec sa compagnie Opéra Outside the Box ainsi qu’avec L’interrupteur, elle a également travaillé en tant que conseillère à la dramaturgie et assistante (2016 – 2019) avec Peter Batakliev, directeur artistique de l’École supérieure de théâtre à Montréal et avec la théoricienne et professeure Josette Férale (2014 – 2016). Depuis 2011, elle assiste régulièrement le metteur en scène suisse Cyril Kaiser. Elle a aussi animé des ateliers de théâtre et de médiation à Am Stram Gram.

Le théâtre, un art poussiéreux et obsolète ? Ou au contraire, révolutionnaire et éveilleur de conscience ? Pourquoi va-t-on encore au théâtre aujourd’hui? Cet atelier propose une sélection de cinq pièces de théâtre parmi l’offre culturelle genevoise. Chaque sortie est encadrée par un atelier d’introduction ainsi que d’un retour, une discussion lors de laquelle les impressions sont échangées. C’est aussi l’occasion de poser les jalons de l’histoire du théâtre et de la mise en scène, affûter son sens critique, développer sa sensibilité et son goût pour cet art en analysant les éléments qui façonnent une œuvre (dramaturgie, scénographie, jeu d’acteur, etc..). Cette saison, la sélection hétéroclite nous permettra de voyager à travers les styles singuliers et diversifiés des artistes des théâtres romands.

Les réservations des spectacles seront effectuées par Kim Crofts lorsqu’elles se font en groupe aux dates qui vous seront communiquées (à régler au théâtre), ou individuellement pour les participants souhaitant venir à une autre date.
Le choix des spectacles vous sera communiqué dès les inscriptions.

L'actualité du livre

Animé par: Pascale Frey
Participation aux frais CHF : membres 250.- ; non-membres 350.-
Pascale Frey est journaliste littéraire. Depuis qu’elle sait lire, elle lit ! Elle a débuté à la Tribune de Genève où elle fut responsable des pages Livres. Pendant de nombreuses années, elle a collaboré au magazine Lire puis à ELLE. C’est... Lire la suite

Pascale Frey est journaliste littéraire. Depuis qu’elle sait lire, elle lit ! Elle a débuté à la Tribune de Genève où elle fut responsable des pages Livres. Pendant de nombreuses années, elle a collaboré au magazine Lire puis à ELLE. C’est en sélectionnant des livres pour le prix des lectrices de ELLE (des romans, des documents, des policiers) qu’elle a lu une grande partie de la production littéraire de ces dernières années. Elle a quitté ELLE, mais elle continue à lire et à s’informer pour le site de critiques et d’interviews en ligne qu’elle a créé avec son mari, www.onlalu.com, et pour Le Matin Dimanche, dans lequel elle publie des entretiens d’écrivains.

Ce cercle de lecture est exclusivement consacré à l’actualité romanesque. Les dernières parutions, les auteurs à découvrir, français ou étrangers, les romans en lice pour les prix littéraires, les rééditions importantes, telles sont les sources auxquelles il sera puisé mensuellement. L’atelier se veut convivial et chaque participant est invité à s’exprimer sur le livre proposé et qui devra être lu pour la rencontre suivante. Dix rendez-vous annuels pour ne rien manquer de l’actualité littéraire.

Au 11 Grand’Rue - Ciné-club du lundi soir

Animé par: Olivier Barrot
Participation aux frais incluant une verrée dès 18h : CHF membres 140.- ; non-membres 210.-
Olivier Barrot, écrivain et journaliste, a notamment publié chez Gallimard Le fils perdu, Mitteleuropa, United States, Boréales, et récemment Les voyages de Feininger. Chaque mois, d'octobre à mai, des retrouvailles enjouées avec les grands interprètes et réalisateurs du cinéma français... Lire la suite

Olivier Barrot, écrivain et journaliste, a notamment publié chez Gallimard Le fils perdu, Mitteleuropa, United States, Boréales, et récemment Les voyages de Feininger.

Chaque mois, d’octobre à mai, des retrouvailles enjouées avec les grands interprètes et réalisateurs du cinéma français d’autrefois, pour tous les publics.

Des films classiques à revoir, d’autres méconnus ou oubliés à découvrir, des films publicitaires de la même époque, l’ensemble présenté et mis en contexte par Olivier Barrot, précédé d’une conversation amicale autour d’un verre avant la projection.

 Au programme : La Ronde (Max Ophuls, 1948), avec Simone Signoret, Gérard Philipe, Danielle Darrieux, Daniel Gélin ; François Ier (Christian-Jaque, 1937), avec Fernandel, Mona Goya, Alice Tissot. ; L’homme qui aimait les femmes (François Truffaut, 1977), avec Charles Denner, Leslie Caron, Nelly Borgeaud ; La femme que j’ai le plus aimée (Robert Vernay, 1942), avec Arletty, André Luguet, Mireille Balin, Noël-Noël ; Le Deuxième Souffle (Jean-Pierre Melville, 1966), avec Lino Ventura, Paul Meurisse, Raymond Pellegrin ; La Vie d’un honnête homme (Sacha Guitry, 1953), avec Michel Simon, Marguerite Pierry, Louis de Funès, Pauline Carton ; En cas de malheur (Claude Autant-Lara, 1958), avec Jean Gabin, Brigitte Bardot, Edwige Feuillère, Jean-Pierre Cassel.

 

De la lecture flâneuse à la lecture critique

Animé par: Alexandre Demidoff
Participation aux frais CHF : membres 270.- ; non-membres 405.-
Journaliste à la rubrique Culture & Société du Temps, Alexandre Demidoff ne se lasse pas de courir les salles de spectacle en Suisse et à l'étranger. Titulaire d'un Master en littérature française de l'Université de Genève et de l'Université de... Lire la suite

Journaliste à la rubrique Culture & Société du Temps, Alexandre Demidoff ne se lasse pas de courir les salles de spectacle en Suisse et à l’étranger. Titulaire d’un Master en littérature française de l’Université de Genève et de l’Université de Pennsylvanie à Philadelphie, il invite à s’initier au bonheur de la lecture critique.

Les participants sont appelés à débattre des enjeux esthétiques de sept à huit livres qui marqueront l’automne 2022 et le printemps 2023. Au programme notamment, les romans qui vont électriser la rentrée. Chaque séance donnera lieu à l’examen joyeux et parfois polémique d’un ouvrage, enrichi selon les cas par l’analyse détaillée d’un passage significatif.

L’objectif ? Se doter d’outils pour jouir pleinement du texte et affirmer un jugement. Les intuitions, fulgurances et points de vue seront confrontés à ceux de la critique professionnelle.

 

 

 

L'actualité du polar

Animé par: Pascale Frey
Participation aux frais CHF : membres 250.- ; non-membres 350.-
Pascale Frey est journaliste littéraire. Depuis qu’elle sait lire, elle lit ! Elle a débuté à la Tribune de Genève où elle fut responsable des pages Livres. Pendant de nombreuses années, elle a collaboré au magazine Lire puis à ELLE. C’est... Lire la suite

Pascale Frey est journaliste littéraire. Depuis qu’elle sait lire, elle lit ! Elle a débuté à la Tribune de Genève où elle fut responsable des pages Livres. Pendant de nombreuses années, elle a collaboré au magazine Lire puis à ELLE. C’est en sélectionnant des livres pour le prix des lectrices de ELLE, dont une catégorie est réservée aux policiers, qu’elle a découvert la richesse de ce genre. Il y a cinq ans, elle a créé avec son mari un site de critiques et d’interviews en ligne, www.onlalu.com, et elle écrit aujourd’hui des entretiens pour Le Matin Dimanche.

On considère trop souvent le roman policier comme une lecture légère, une pure distraction. C’est dommage. Certes, un bon thriller doit vous embarquer, vous rendre associable aussi longtemps que vous ne l’avez pas terminé, mais il révèle aussi beaucoup de la société dans laquelle il évolue. C’est pourquoi Pascale Frey vous propose un voyage à travers le polar d’aujourd’hui. Nous irons aux quatre coins de la planète pour suivre l’actualité du polar et voir en quoi il reflète le pays dont il parle.

Marcel Proust et la dynamique de l‘entre-deux

Animé par: Pascale Dhombres
Participation aux frais CHF : membres 250.- ; non-membres 350.-
Pascale Dhombres est détentrice d‘une thèse de Doctorat de l’Université de Montréal consacrée à Marcel Proust et aux relations de la Recherche du temps perdu aux penseurs phénoménologues du début du XXème siècle. Elle est plus particulièrement attentive à la... Lire la suite

Pascale Dhombres est détentrice d‘une thèse de Doctorat de l’Université de Montréal consacrée à Marcel Proust et aux relations de la Recherche du temps perdu aux penseurs phénoménologues du début du XXème siècle. Elle est plus particulièrement attentive à la manière dont Proust a su capter le monde sensible et toute l‘intelligence qui s’y dissimule.Par ailleurs, elle a travaillé auprès de plusieurs family office de Genève et est à présent gestionnaire auprès de la Banque Mirabaud.

Dans cet atelier, Pascale Dhombres explorera la dynamique de l’entre-deux telle qu‘elle se dessine dans A la Recherche du temps perdu. Dynamique qui sera envisagée à travers le prisme de plusieurs binômes: celui de la judaïcité et du catholicisme, du féminin et du masculin, de l‘espace bourgeois et de celui de l’aristocratie, du visible et de l‘invisible, du réel immobile et de l’impalpable et merveilleux réel retrouvé si cher à Marcel Proust.

Les livres suivants serviront de socle à cet atelier et aux discussions: Proust du côté juif d’Antoine Compagnon (Gallimard, 2022), Marcel Proust, la vie, le temps de Michel Erman (Actes Sud, 2021) et Proust amoureux de Patrick Mimouni (Grasset, 2021).

The Brontës Revisited                 en anglais

Animé par: Valerie Fehlbaum
Participation aux frais CHF : membres 350.- ; non-membres 500.-
After obtaining her B.A. at St Hilda’s College, Oxford, Valerie Fehlbaum moved to Switzerland where she taught English as a Foreign Language for a few years before joining the English Department at the University of Geneva. She then went on... Lire la suite

After obtaining her B.A. at St Hilda’s College, Oxford, Valerie Fehlbaum moved to Switzerland where she taught English as a Foreign Language for a few years before joining the English Department at the University of Geneva. She then went on to obtain an M.A. in Gender Studies and a Ph.D. on the New Woman at the University of Wales, Aberystwyth. Her subsequent monograph on Ella Hepworth Dixon was initially published by Ashgate in 2005, and republished in paperback by Taylor & Francis in 2019. She has also lectured at the University of Neuchâtel, and tutored with the Open University.

‘Reader, I married him.’ Jane Eyre’s ostensibly simple statement seems to embody the very ethos of Victorian fiction, if not Victorian women’s lives in general. However, a close (re)-reading of novels by Charlotte Brontë and her sisters, Emily and Anne, reveals that highly complex issues were at stake. Was marriage, for example, the only career option for women of a certain class? And what were the viable possibilities for men? Moreover, as the notion of separate spheres according to gender developed, were domestic interiors necessarily safer for women than public spaces? Raising such awkward questions might explain the rather mixed reception the authors and their works received in their day, and perhaps continue to receive today, for many of the underlying concerns remain pertinent and largely unresolved.

In this cercle de lecture we shall examine in detail one novel by each of the Brontë sisters: Jane Eyre, Wuthering Heights and The Tenant of Wildfell Hall, and perhaps a little of their poetry.

Lire les écrivains russes

Animé par: Gervaise Tassis
Participation aux frais CHF : membres 225.- ; non-membres 315.-
Gervaise Tassis est chargée de cours en littérature russe à l'Université de Genève. Elle étudie aujourd'hui le thème du passé dans le roman russe contemporain. Elle a travaillé antérieurement sur la littérature de l'émigration russe, en particulier sur ses rapports... Lire la suite

Gervaise Tassis est chargée de cours en littérature russe à l’Université de Genève. Elle étudie aujourd’hui le thème du passé dans le roman russe contemporain. Elle a travaillé antérieurement sur la littérature de l’émigration russe, en particulier sur ses rapports avec la littérature française de l’Entre-deux-guerres, ainsi que sur le roman de la révolution.

La littérature russe est l’une des grandes littératures européennes. Très influente au tournant des XIXème et XXème siècles, muselée sous l’ère soviétique, puis libre et diverse, elle témoigne des soubresauts de l’histoire et des changements dans la société russe. A l’heure où la Russie est en guerre et où certains condamnent sa culture, continuer à lire ses écrivains, écouter leurs voix, entendre leurs questionnements, comprendre ce qui les divise ou les rapproche, ce qu’ils disent du monde, est plus important que jamais. Ces rencontres visent pourtant au premier chef à partager le plaisir de lire. Chaque séance du cercle de lecture est consacrée à une œuvre choisie en commun et à l’avance.

Yoga nidra

Animé par: Sylvain Lonchay
Participation aux frais CHF : membres 325.- ; non-membres 455.- pour la séance de 12h45 membres 495.- ; non-membres 690.- pour la séance de 14h.
Enseignant de Hatha yoga, Sylvain Lonchay a vécu et étudié dans un ashram en Inde, où il est devenu praticien en yoga thérapie (membre de l’Association Internationale des Yoga Thérapeutes) à l’Université de Yoga du Maharashtra, suivant les enseignements de Swami Satyananda (créateur... Lire la suite

Enseignant de Hatha yoga, Sylvain Lonchay a vécu et étudié dans un ashram en Inde, où il est devenu praticien en yoga thérapie (membre de l’Association Internationale des Yoga Thérapeutes) à l’Université de Yoga du Maharashtra, suivant les enseignements de Swami Satyananda (créateur du yoga nidra) dans la lignée de la Bihar School of Yoga. Il pratique également le « yoga sans dégâts » du Docteur de Gasquet afin de maintenir un niveau de forme physique dans le confort et la sécurité. Par ailleurs, il est formateur d’enseignants de yoga pour l’Université de Lausanne, et l’école de Management IMD Lausanne voit en lui un référent pour l’enseignement de la méditation de Pleine Conscience en Entreprise.

Sylvain Lonchay propose une approche systémique et globale du yoga, tant dans ses aspects physiques que plus introspectifs. Cette exploration des sens et de la conscience permet de développer des qualités sur les plans physique, émotionnel et mental. Le résultat est un apaisement et une harmonie, à travers la relaxation profonde du yoga nidra. Les sessions proposées offrent un temps pour la respiration, pour les postures et pour la relaxation structurée visant à la dissolution des pensées, type de pratique historiquement appelé Laya Yoga selon les textes anciens, Védas et Upanishads.