Categorie d'activité culturelles: <span>Cycle</span>

Cycle

Cycle

RESERVATIONS

Reservation essential at La société de lecture

All our conferences are recorded and available to our members.

JEU. 25
mars 2021
Raphaël Enthoven

Cycle Libertés conditionnelles – A-t-on la liberté de se soumettre ?

Conférence 12:30 à 14:00 Vidéoconférence en direct depuis Paris
JEU. 18
mars 2021
Jean-Paul Dubois

Cycle 2021: Libertés conditionnelles – Tentatives d’évasions quotidiennes

Après avoir suivi des études de sociologie, Jean-Paul Dubois sera journaliste et écrivain. Passionné de sports, il débute sa carrière au service des sports de Sud-Ouest, puis travaillera au Matin de Paris avant de devenir grand reporter au Nouvel Observateur. Jean-Paul Dubois a publié une vingtaine de romans, un essai, deux recueils de nouvelles et deux recueils d’articles ; très influencé par la littérature américaine, notamment Philip Roth et John Updike, nombre de ses romans se déroulent aux États-Unis. Outre le prix Goncourt pour son livre Tous les hommes nhabitent pas le monde de la même façon (L’Olivier, 2019), il a reçu de nombreux prix littéraires dont le prix Femina pour Une vie française (L’Olivier, 2004) et le prix Alexandre-Vialatte pour Le cas Sneijder (L’Olivier, 2012): « Faire un livre est une chose simple. Il suffit de ne pas vivre”, déclare-t-il.

Conférence 12:30 à 14:00 SdL
JEU. 11
mars 2021
Yves Daccord

Cycle 2021: Libertés conditionnelles – COVID-19: ce que l’incertitude forcée dit de demain

Yves Daccord est un leader humanitaire de renom. Il dirige actuellement une initiative spéciale, au Berkman Klein Center for internet and society de Harvard, sur le thème de la sécurité, du contrat social et du rôle des villes à l’ère de la surveillance numérique et des pandémies. De 2010 à mars 2020, il a été directeur général du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Ancien journaliste, producteur de télévision et expert en relations internationales, sa carrière au CICR s’est étendue sur plus de deux décennies, dans des postes variés et des contextes difficiles, notamment en Israël et dans les territoires occupés, au Soudan, au Yémen, en Tchétchénie et en Géorgie. Licencié en sciences politiques et titulaire d’un doctorat honoris causa en sciences sociales de l’Université de Saint-Gall, il est, entre autres, membre du conseil d’administration de l’Overseas Development Institute de Londres et du conseil de fondation du Festival du film et forum international sur les droits humains de Genève.

Conférence 12:30 à 14:00 SdL
JEU. 04
mars 2021
Christophe André

Cycle 2021: Libertés conditionnelles – Nos libérations intérieures

Depuis vingt-huit ans, Christophe André exerce la psychiatrie dans le Service Hospitalo-Universitaire de l’hôpital Sainte-Anne à Paris. Spécialisé dans le traitement et la prévention des troubles émotionnels, anxieux et dépressifs, il a été parmi les premiers médecins à proposer à ses patients des approches de méditation laïque, dès 2004. Lauréat en 2016 du Prix Jean Bernard, de la Fondation pour la Recherche Médicale, il est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages destinés au grand public qui connaissent un très grand succès en France et à l’étranger, dont Méditer, jour après jour : 25 leçons pour vivre en pleine conscienceTrois Amis en quête de sagesse, A nous la liberté !  ainsi que Abécédaire de la sagesse, avec Alexandre Jollien et Matthieu Ricard (L’Iconoclaste) ou encore La vie intérieure (L’Iconoclaste/France Culture). Adepte de la méditation de la pleine conscience, Christophe André est un passeur et souhaite s’adresser au grand public dans un souci didactique. La vie intérieure : une nécessité, pas un luxe ! En 2020, il a publié avec Rébecca Shankland Ces liens qui nous font vivre : éloge de l’interdépendance (Odile Jacob), un ouvrage enthousiasmant pour nous ouvrir les yeux sur tout ce que nous recevons d’irremplaçable de la part des autres.

Conférence 12:30 à 14:00 SdL
JEU. 25
février 2021
Soha Bechara

CYCLE 2021: Libertés conditionnelles – Comment vit-on dix ans dans une prison secrète ?

Entretien mené par Anne-Frédérique Widmann, journaliste à l'émission Temps Présent et réalisatrice

Née à Beyrouth en 1967, Soha Bechara est une ex-militante communiste qui a adhéré, via le parti communiste libanais, au Front de la résistance nationale libanaise après l’invasion israélienne du Sud Liban en 1982. Coauteure de Résistante (Editions Jean-Claude Lattès, 2000) et de La fenêtre, camp de Khiam (Editions Elyzad, 2014), elle a passé dix années de détention dans une prison secrète libanaise après avoir tenté d’assassiner le général Antoine Lahad, chef de l’Armée du Liban Sud. Elle connut la torture et, pendant six ans, un isolement complet avant d’être libérée en 1998 à la suite d’une campagne de soutien international. Son parcours bouleversant a inspiré la pièce Incendies de Wajdi Mouawad (2003) et le film éponyme de Denis Villeneuve (2010). Elle continue à militer en Europe au sein de Urgence Palestine.

 

 

 

Conférence 12:30 à 14:00 SdL
JEU. 04
février 2021
Josée Kamoun

Double-foyer ou la liberté de penser d’une langue à l’autre

Née d’un père sicilien inspecteur de la Brigade mondaine et d’une mère parisienne professeure de philosophie, Josée Kamoun est traductrice littéraire depuis 35 ans. Saisie à l’adolescence par la déferlante du rock et de la pop-music, elle doit à cette dernière une attirance presque transgressive pour la langue anglaise. Agrégée d’anglais, docteure ès littérature anglaise, licenciée en anthropologie sociale et diplômée en japonais, Josée Kamoun a enseigné la littérature anglaise en classes préparatoires de lettres et la littérature française sur des campus américains. « Créature réversible par circonstance et par inclination », elle a traduit une cinquantaine d’ouvrages – essais, nouvelles et surtout romans – d’auteurs aussi prestigieux que Virginia Woolf, George Orwell, Jack Kerouac, Philip Roth, John Irving, Richard Ford ou Jonathan Coe.

Conférence 12:30 à 14:00 Par vidéoconférence en direct depuis Paris
JEU. 28
janvier 2021
Nicolas Zufferey

Taïwan, modèle de liberté ?

Nicolas Zufferey, sinologue, est professeur à l’Université de Genève, où il a accompli ses études de sinologie, ainsi qu’à l’Université de Pékin. Il a effectué des séjours de recherche à Göttingen, Paris, Oxford, Pékin et Taipei. Ses champs de recherche sont l’histoire de la pensée chinoise, en particulier le confucianisme, et la culture chinoise contemporaine. Il a publié de nombreux livres et articles dans ces domaines, notamment une traduction des Discussions critiques du penseur Wang Chong (27-97), aux éditions Gallimard, une monographie sur les origines du confucianisme To the Origins of Confucianism (2003), et une introduction à la philosophie chinoise, La pensée des Chinois (2012). Nicolas Zufferey a été doyen de la Faculté des lettres de l’Université de Genève et directeur du département d’études est-asiatiques de cette université.

Conférence 12:30 à 14:00 SdL
JEU. 21
janvier 2021
Mathieu Laine

Retrouver la liberté

Professeur d’Humanités politiques à Sciences Po et entrepreneur, Mathieu Laine a fondé et dirige Altermind, une société d’études et de conseil en stratégie basée à Paris, Londres, Bruxelles, Berlin et Milan. Éditorialiste au Figaro, où il analyse l’actualité à l’aune des grands romans, et chroniqueur au Point, il est l’auteur de dix ouvrages dont La grande nurserie : en finir avec l’infantilisation des Français (Lattès, 2006), le Dictionnaire amoureux de la liberté (Plon, 2016) et Il faut sauver le monde libre (Plon, 2019). En 2021, il publiera chez Grasset un essai plongeant en littérature pour mieux comprendre le monde. Avec le compositeur Karol Beffa, il a également écrit un conte musical pour enfants, Le roi qui n’aimait pas la musique (Gallimard jeunesse, 2017). En 2019, Mathieu Laine a créé à Sciences Po un cycle de cours magistraux  « Penser la liberté au XXIe siècle » et a pris la présidence de l’institut Coppet, société savante consacrée à la défense du patrimoine libéral francophone. Au cœur de sa réflexion, la liberté, qu’il place au-dessus de tout. « Plus on déresponsabilise, plus on désapprend la liberté », confiait-il en 2020 au Point. Pour lui, l’heure est plus que jamais venue de « retrouver la liberté ».

Conférence 12:30 à 14:00 Par vidéoconférence