Categorie d'activité culturelles: <span>Cycle</span>

Cycle

Cycle
RESERVATIONS Réservations pour les membres à partir du lundi 13 décembre 2021 Réservations pour les non-membres à partir du lundi 10 janvier 2022 secretariat@societe-de-lecture.ch Aucune inscription n’est acceptée par téléphone Toutes nos conférences sont enregistrées et à disposition de nos membres. Le jeudi de 12h à 14h, les 20 et 27 janvier, 3 et 10 février, 3, 10, 17 et 24 mars Le jeudi 24 février la conférence aura exceptionnellement lieu de 19h à 21h Participation aux frais : membres : 220.- ; non-membres : 340.-. En différé: membres: 10.- ; non-membres: 15.- Abonnement membres en différé CHF 150.- y compris les conférences du cycle.
JEU. 20
janvier 2022
Josef SCHOVANEC 

L’autistan, ce pays méconnu 

وَفي الأَرضِ مَنأى لِلكَريمِ عَنِ الأَذى

 « …et sur Terre il doit y avoir un havre qui, du mal, protège le gentil. » Al-Shanfarâ (poète de l’Arabie pre-islamique)

« L’autisme n’est pas une pathologie, c’est une autre manière d’être. » Docteur en philosophie et autiste Asperger, Josef Schovanec, 40 ans, partage ses idées avec douceur et détermination. Au quotidien, cet hyper polyglotte né en France – il parle plus de dix langues – se définit plus volontiers comme un « saltimbanque de l’autisme » ou comme un guide touristique en « Autistan ». Depuis douze ans, il voyage dans le monde entier pour sensibiliser le public à ce trouble neurodéveloppemental caractérisé par de nombreuses difficultés dans le contact avec l’environnement social. Auteur de sept ouvrages, il a écrit notamment Je suis à l’est ! : savant et autiste, un témoignage unique (Plon, 2012).

Conférence 12:30 à 14:00 SdL
JEU. 27
janvier 2022
Charlemagne HERNANDEZ

Les caravanes de solidarité

Entretien mené par Pascal Schouwey, journaliste indépendant

 

Né à Manille en 1970 dans un contexte de loi martiale et de pauvreté, Charlemagne Hernandez est marqué à vie par un père journaliste d’investigation et une mère étudiante activiste. Il arrive en Suisse dans les années quatre-vingt. Il y étudie la littérature et la linguistique aux Universités de Lausanne et Genève. Traducteur auprès de diverses associations, il en adoptera rapidement la cause, notamment dans les années 2000 avec un groupe dont l’action mènera à l’opération Papyrus. Il y rencontre Silvana Mastromatteo avec laquelle il fonde la Caravane de Solidarité en 2015, tous deux interpellés par le terrible sort des réfugiés sur sol européen. En 2020, la Caravane est projetée sous les feux de la rampe médiatique pour avoir organisé la distribution de milliers de sacs de nourriture aux Vernets en plein Covid-19. Aujourd’hui, « Charly » poursuit son action en faveur des plus démunis auprès des Colis du Cœur et comme président de la Caravane de Solidarité Genève.

 

Conférence 12:30 à 14:00 SdL
JEU. 03
février 2022
Marie-Thérèse CHAPPAZ

Vigneronne et pionnière en biodynamie

Entretien mené par Emmanuel Tagnard, journaliste

A 17 ans, elle hésite entre devenir sage-femme ou reprendre une parcelle de la vigne familiale. Après un stage fructueux auprès d’un vigneron, elle se formera à Changins et dès 1987 s’occupera personnellement de tout le domaine. Marie-Thérèse Chappaz a remporté le titre de « Vigneronne de l’année SVS 2021 » décerné par l’association suisse alémanique des sommeliers (SVS). En 2018, la revue Parker la qualifie de « Romanée Conti de la Suisse ». En 2015, le Gault et Millau la nomme « icône des vins suisses ». Elle produit des vins de renommée mondiale sur douze hectares de vignobles à Fully. Depuis 1997, la Valaisanne élève ses vignes en biodynamie, une méthode qui redonne du vivant à la plante dans le respect de la biodiversité. Refusant les traitements chimiques de synthèse, elle privilégie l’écoute attentive de Dame Nature. Rencontre avec une pionnière qui a su imposer sa philosophie dans un milieu principalement masculin.

 

 

Buffet 12:00 Conférence 12:30 à 14:00 SdL
JEU. 10
février 2022
Bertrand LEVRAT

S’engager pour la dignité

Après des études de droit et un brevet d’avocat, Bertrand Levrat se dirige vers le CICR. Il enchaîne les missions sur le terrain puis sera successivement délégué, chef de sous-délégation, conseiller juridique pour l’Asie et l’Amérique latine et représentant du CICR auprès des Nations Unies à New York. De retour à Genève, il assume, en tant que directeur adjoint à la direction générale de l’action sociale, la responsabilité des politiques en faveur des personnes handicapées et des toxicodépendants. Il contribue aussi à la création de l’office cantonal des assurances sociales (OCAS) et au rétablissement du fonctionnement de l’office cantonal de l’assurance invalidité (AI). Nommé directeur général de l’Hospice général, il réforme profondément cette institution en difficulté et la dynamise dans son cœur de métier en faveur de la dignité des individus. Sous sa direction, l’Hospice général retrouve un équilibre financier pérenne et une gestion rigoureuse. En juin 2013, Bertrand Levrat est nommé directeur général des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG).

Buffet 12:00 Conférence 12:30 à 14:00 SdL
JEU. 24
février 2022
Jean-Pierre BROUILLAUD

Voyage au bout de ma nuit

Avec la participation musicale de Mathias Duplessy

À l’âge de 15 ans, Jean-Pierre Brouillaud apprend qu’il va perdre la vue. Il songe alors au suicide, se révolte et fugue. Il part sur les routes du monde à 16 ans, seul, sans un sou et en autostop. Sexe, drogue, rock’n’roll et chemins de Katmandou… Il est allé au-delà de toutes limites pour fuir sa cécité. Il n’aura de cesse de se prouver que son handicap n’est pas un obstacle aux découvertes et aux rencontres. Lorsque vous fermez les yeux, que se passe-t-il ? Le silence apparaît ? Des pensées surgissent ? Des histoires et des paysages se dessinent ? Plongés dans le noir, vous allez vivre une odyssée géopoétique sonore à travers les récits de voyages de cet écrivain baroudeur hors-norme. Le spectacle a été présenté au festival OFF d’Avignon en juillet 2021.

Buffet: 19:00 Conférence 19:30 à 21:00 SdL
JEU. 10
mars 2022
Gulbahar HAITIWAJI

Rescapée du goulag chinois

Accompagnée de sa fille Gulhumar Haitwaji

Fille d’ouvrier, née en 1966 dans la province ouïghoure du Xinjiang, en Chine, Gulbahar Haitiwaji fait des études d’ingénieur. Elle travaillera ensuite avec son mari pour une compagnie de pétrole dans la ville de Karamay. En 2006, le couple, victime de discrimination, s’exile en France avec ses deux filles Gulhumar et Gulnigar. Dix ans plus tard, alors qu’elle est brièvement de retour dans sa province natale pour régler une question administrative, Gulbahar est arrêtée, puis envoyée en camp d’internement et de « rééducation ». Elle est finalement libérée en août 2019, après deux ans et demi d’enfer.  Son ouvrage Rescapée du goulag chinois : premier témoignage d’une survivante ouïghoure (Ed. des Equateurs 2021), co-écrit avec la journaliste Rozenn Morgat, est un témoignage poignant et rare, qui retrace avec puissance le système concentrationnaire chinois contre la minorité ouïghoure, composée majoritairement d’une population musulmane sunnite.

En collaboration avec le Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH)

Buffet 12:00 Conférence 12:30 à 14:00 SdL
JEU. 17
mars 2022
Lotti LATROUS

L’amour plus fort que tout

Elue « personnalité suisse de l’année 2004 », Lotti Latrous a changé sa vie de femme privilégiée pour aider les plus pauvres. Epouse d’un directeur de Nestlé, elle savoure pendant quelques années l’existence agréable des expatriés. En 1994, son destin bascule. Installée avec sa famille en Côte d’Ivoire, elle découvre la réalité sordide des bidonvilles d’Abidjan.
Plutôt que de taire sa révolte, elle fonde en 1999 son propre dispensaire pour venir en aide aux plus démunis. Et quand son époux est muté au Caire, elle choisit, d’entente avec sa famille, de rester à Abidjan. Vingt-trois ans plus tard, son engagement auprès des malades et son combat pour leur dignité n’ont pas changé. Rencontre avec une femme au destin exceptionnel qui a sauvé des milliers de vies.

 

Buffet 12:00 Conférence 12:30 à 14:00 SdL
JEU. 24
mars 2022
Alain WERNER

Juger les crimes de guerre: la quête de justice sans fin

Avocat au Barreau de Genève et détenteur d’un Master en droit (LL.M) de l’Université de Columbia (New York), Alain Werner a travaillé sur plusieurs des procès les plus emblématiques de ces vingt dernières années pour crimes internationaux. Notamment celui contre les anciens présidents du Libéria, Charles Taylor, et du Tchad, Hissène Habré, ainsi que le premier procès des anciens Khmers rouges, dont Kaing Guek Eav, alias « Duch », au Cambodge. En 2012, il crée à Genève Civitas Maxima, un réseau international d’avocats et d’enquêteurs qui œuvre pour obtenir justice au nom de victimes oubliées de crimes de masse. Il représente également les plaignants libériens dans la première affaire pénale pour crimes de guerre en Suisse, le cas Alieu Kosiah. Me Werner a reçu pour son travail en 2019 le Prix Bâtonnier Michel Halpérin pour l’Excellence et, en 2020, un « fellowship » à vie du plus grand réseau mondial d’entrepreneurs sociaux, Ashoka.

Buffet 12:00 Conférence 12:30 à 14:00 SdL