Prêt

Prêt

LE PRÊT

 

  • Catalogue en ligne
  • Livres en libre accès
  • Prêt des livres pendant les horaires d’ouverture de la SdL
  • Chaque membre peut emprunter jusqu’à huit livres
  • Durée du prêt : 15 jours (nouveautés) ou 1 mois (fonds). Prolongations possibles par courriel : bibliotheque@societe-de-lecture.ch ou par téléphone 022 310 67 46
  • Réservations : sur place, par mail, par téléphone ou directement depuis le catalogue.
  • Sur demande, les livres sont envoyés par poste aux frais du membre

Entre la bibliothèque et vous, lecteurs :
la Commission de lecture

 

La Société de Lecture se distingue en tout, et le choix des livres n’y fait pas exception. Unique en son genre, c’est à la Commission de lecture que revient la sélection des livres que vous tiendrez ensuite entre vos mains. Elle compte entre douze et quinze membres qui lisent chacun de trois à cinq livres par mois et qui rédigent ensuite des résumés critiques destinés à paraître dans Plume au Vent, soit une trentaine de textes que vous découvrez dans chaque numéro. C’est un engagement très exigeant, que des lectrices et lecteurs, par ailleurs fort occupés, assument, de façon bénévole, avec dévouement et discrétion.

La Commission actuelle se compose de :

Hélène Leibkutsch (présidente), Christian Buenzod, Bruno Desgardins, Pascale Dhombres, Jacques-Simon Eggly, Catherine Fauchier-Magnan, Fadiah Haller-Assaad, Tatiana Hervieu-Causse, Sharon Mordasini, Soussan Raadi-Djalili, Petr Shmatenko, David Spurr, Dominique Thouvenin

NOS DERNIÈRES ACQUISITIONS

SUGGESTION DE LECTURE

de Delphine de Candolle, directrice culturelle de la  SdL

Jean-Paul Dubois, Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon  (LHA 11436)

Paul Hansen, le protagoniste principal du roman, purge une peine de prison. Il partage sa cellule avec un improbable amateur de motos Harley-Davidson. Entre ces deux hommes que tout sépare la fraternité va l’emporter. Jean-Paul Dubois raconte la trajectoire de vie de son héros dont l’horizon va se rétrécir jusqu’à une prison de Montréal : une enfance à Toulouse, un père danois pasteur, une mère française animatrice d’un cinéma art et essai, la séparation des parents, le départ pour le Canada, la vie active à Montréal et enfin une vie de couple lumineuse jusqu’au jour où tout bascule. Le récit alterne la réalité de la détention de Paul et ses souvenirs. On retrouve les ingrédients de l’univers ironique et tendre de Jean-Paul Dubois :  l’absurdité de la vie, la fragilité des relations amoureuses, le poids du passé et de la famille. Ce roman séduit par la mélancolie lancinante et l’élégance d’une écriture sobre et précise.